Au service du service hivernal

Carl A.C. Habich, Directeur Business Unit Sels primaires

La première neige est tombée juste à temps pour le début de la saison. La Suisse est-elle bien préparée au niveau du sel à dégeler pour affronter la saison froide ?

Carlo Habich: Je pense que oui. Compte tenu des réapprovisionnements estivaux, les entrepôts des clients sont remplis. Les Salines Suisses sont prêtes elles aussi en ce qui concerne les capacités de livraison et la sécurité de l’approvisionnement.

Les silos à louer TAUFIX® sont un véritable succès. Comment cela va-t-il continuer ?

En effet, les silos à louer semblent répondre à un besoin de nos clients. 150 silos sont déjà loués rien que pour la version en métal de 25 m3. Maintenant, nous devons développer les services qui accompagnent la location.

Les grands silos en bois peuvent déjà être combinés à notre prestation de service TAUFIX® Manager, par exemple. Dans ce cas, la commande de sel à dégeler n’est plus effectuée par un collaborateur du client, elle est déclenchée automatiquement dès que le stock de sel du silo est inférieur à une quantité minimum définie au préalable. Outre le gain de confort et la réduction de tâches administratives, cela accroît la sécurité de l’approvisionnement étant donné qu’une quantité minimum de sel prédéfinie est toujours disponible. Cela présuppose que le silo soit équipé d’un système de mesure numérique.

Plusieurs clients nous ont demandé si nous pouvions proposer des silos en métal de plus petite capacité également équipés d’un système numérique de mesure du niveau de remplissage. Divers tests vont être menés cette saison pour définir la faisabilité de la demande.

Pour le service hivernal, les Zurichois misent sur le sel à dégeler et les Bâlois davantage sur la saumure. Que se passerait-il si tout le monde avait besoin de saumure ?

Le service hivernal est possible de différentes manières. Le sel à dégeler pur ou la saumure ont chacun leurs avantages spécifiques. Au cours des dernières années, nous avons beaucoup investi pour garantir la sécurité de l’approvisionnement en sel à dégeler dans toute la Suisse même en cas d’hiver particulièrement rude. D’un point de vue économique les entrepôts de sel à dégeler stratégiques sont plus intéressants que les réservoirs de stockage pour la saumure. Du point de vue écologique, il n’est pas non plus judicieux de transporter de l’eau – principal composant de la saumure – sur de grandes distances. Jusqu’à présent, le NSNW a fait de bonnes expériences avec la saumure. Il dispose d’une grande station de dissolution à Sissach qui lui appartient et achète parfois la saumure directement chez nous. Cela leur offre une certaine souplesse. Je recommande à toutes les régions qui se trouvent à plus de 100 km de la saline de travailler avec un entrepôt à sel à dégeler et une station de dissolution propre.